Transport responsable des veaux

Notre objectif

Pour nos partenaires comme pour nous, il est particulièrement important que les veaux soient bien traités, spécialement lorsqu'ils sont transportés sur de plus longues distances. Par conséquent, nous imposons certaines règles à nos transporteurs. Le transport doit avoir lieu de façon responsable.

La législation européenne impose des conditions strictes en cas de transport sur une longue distance, en particulier en ce qui concerne l'attention accordée aux jeunes animaux. Les dispositions régissent la durée du transport, les temps de repos, le degré de chargement et la qualité du moyen de transport. Les veaux doivent être âgés de 14 jours au moins et être déclarés en bonne santé par un vétérinaire avant de pouvoir être transportés sur une plus longue distance.

Notre méthode de travail

Classe Confort

Nous transportons les veaux dans des camions de classe Confort. Ces camions sont modernes et équipés d'une climatisation qui peut être réglée en fonction des besoins des jeunes animaux. Ces camions sont fermés, il n'y a donc pas de courant d'air venant de l'extérieur. L'intérieur des camions est bien éclairé pour que les veaux puissent se voir. Le sol est recouvert de paille et les veaux ont la possibilité de boire pendant le transport. 

Études

Le secteur du veau mène de nombreuses études sur la façon d'améliorer le transport sur de longues distances. Celle intitulée « Pour un veau vital et en bonne santé » est effectuée par le VanDrie Group en collaboration avec la Fondation Organisation du secteur de la viande de veau (SBK) ainsi que d'autres partenaires de la filière et l'Université de Wageningen. 

Dans le cadre de cette étude, nous testons les différentes conditions de transport. Nous nous intéressons au comportement naturel et aux réactions du veau durant le transport et à la façon de favoriser un parfait rétablissement du veau après un trajet.  

Suivi

Le transport sur de longues distances entraîne un risque de transmission de maladies animales. Le secteur du veau s'est donc consacré à en réduire les risques, ce qui a donné naissance à la SKV en 1990. La SKV est une fondation qui garantit la qualité du secteur du veau de boucherie. La SKV (link naar website SKV) est une fondation indépendante et accréditée. Elle a conçu un système qualité assurant le suivi des veaux importés pendant tout le transport : le système GTSKV, qui garantit donc la traçabilité des veaux de boucherie. En cas d'épizootie, la traçabilité à tous les stades du transport est absolument essentielle.

Le système GTSKV garantit l'application de certaines conditions strictes, notamment : un véhicule peut uniquement transporter des veaux qui sont tous nés dans le même pays ; l'hygiène doit être assurée lors du transport ; une quarantaine est obligatoire lors de l'arrivée à l'élevage de veaux ; il y a certaines exigences en matière de bien-être aux points de rassemblement et les mouvements de transport doivent être notifiés au préalable. Dès leur arrivée chez l'éleveur de veaux aux Pays-Bas depuis le pays d'où ils sont importés, les veaux sont immédiatement mis en quarantaine pour une période prolongée. Si les conditions du système GTSKV ne sont pas respectées, une amende peut être infligée. 

La SKV suit constamment l'évolution de la situation dans les divers pays membres de l'UE. Les importations aux Pays-Bas sont soumises à des mesures préventives s'il existe des risques d'épizootie dans certaines régions. Les veaux peuvent alors être uniquement importés de façon limitée (en mettant en place certaines dispositions pour canaliser les importations) ou bien leur importation est stoppée. Dans ce dernier cas, la SKV émet une interdiction d'importation. 

Toujours plus de veaux provenant des environs directs

Depuis des années, le secteur se procure de moins en moins de veaux en provenance de pays plus éloignés d'Europe de l'Est. Des chiffres de l'Agence néerlandaise des entreprises (RVO) mettent en évidence les points suivants : 

 

Pays d'origine des veaux importésDifférence 2012 - 2017 entre le nombre de veaux qui sont importés du pays indiqué
Estonie- 39,2 %
Lituanie- 81,2 %
Lettonie- 31,1 %
Pologne- 98 %

  • Le site utilise les cookies
  • Masquer cette notification